*

articles/single.tpl lori

Autorité/émotion : les deux facettes du métier d'intervenant

Rencontre avec Éric Robidoux, notre acteur courage et Lori-Pier, une jeune intervenante au coeur bien accroché.

Partagez

LA MISSION DE L’INTERVENANT

Le métier d’intervenante consiste à assister un ex-détenu dans sa réinsertion sociale grâce à un encadrement adapté, allant d’un programme individualisé très restrictif à souple. Son rôle est aussi de veiller à ce que le contrevenant se conforme aux lois et respecte ses engagements. Dans le cas contraire, les intervenants peuvent recommander des mesures, pouvant aller jusqu'à la ré-incarcération.

Les outils de l’intervenant

  • Quelle est la base de l’intervention ?

    La feuille de route de l’intervenant, c’est le plan d’intervention correctionnelle (PIC).

    Il est d’abord décidé par un agent de libération conditionnelle sous forme de recommandations et de conditions votées par la commission des libérations conditionnelles. Puis le plan d’intervention est fixé par l’intervenant en maison de transition tenant compte de son évaluation des besoins du résident et des différentes évaluations dans le dossier.

  • Quels sont les ateliers proposés ?

    Prévenir la rechute, gestion de la colère, apprendre la réconciliation, prévenir la violence conjugale…

    Les intervenants peuvent animer des ateliers où chacun peut développer sa propre expertise ou diriger la clientèle vers d’autres organismes pour des thérapies plus spécialisées par exemple.

  • Comment devenir intervenant en maison de transition ?

    Pour devenir professionnel en intervention auprès d’ex détenus, différents types d’études peuvent être préconisées : des études en criminologie, en service social, en psychologie, en psycho-éducation ou dans des domaines connexes en lien avec la Thérapie de la Réalité.

En savoir plus : http://www.asrsq.ca/fr/salle/porte-ouverte/0702/salle_por_070205.php

Notre mission : c’est d’outiller les gars pour qu’ils n’aient pas besoin de nous en sortant d’ici.

Lori-Pier Sanche, intervenante de la maison de transition Saint-Laurent

LES ACTEURS DE LA RÉHABILITATION SOCIALE AU QUÉBEC

  • 62

    ... organismes oeuvrent pour la réinsertion sociale au Québec dont 31 maisons de transition.

  • 800

    ... employés travaillent dans le secteur de la réhabilitation au Québec.

  • 513

    ... bénévoles aident les travailleurs au Québec et apportent un nouveau regard sur le sujet.

Source : http://www.asrsq.ca/fr/asrsq/asrsq_por.php